Ma recette des cannelés Bordelais

Une recette familiale. 😉

Je vous propose de réaliser pas mal de pâte grâce à la recette suivante car vous pouvez ensuite congeler une partie de la pâte dans des bouteilles vides. Ainsi, vous pouvez à tout moment vous ressortir une petite prépa du congèle et vous faire une fournée de cannelés délicieux.

Dans l’idéal, les moules en cuivre sont bien entendus les meilleurs sauf qu’ils sont très chers… J’utilise donc un moule Tefal en silicone. Pour la taille, à vous de voir si vous préférez des minis, des moyens ou des gros cannelés.

Pour un résultat encore meilleure, la préparation se commence 3 jours à l’avance.

Les ingrédients : 

  • 1 L de lait entier
  • 2 oeufs entiers + 6 jaunes
  • 3 gousses de vanille
  • 300 g de farine
  • 10 cl de vieux rhum brun agricole
  • 80 g de beurre demi-sel (si vous n’avez que du beurre doux, rajoutez une pincée de sel)
  • 500 g de sucre roux

La veille :

Mettre le beurre à fondre dans le lait tiède.

Battre les oeufs entiers avec les 6 jaunes d’oeufs et la vanille jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène (attention à ne pas la faire mousser non plus…)

Mélanger ensuite petit à petit le lait tiède et les oeufs.

Dans un autre saladier, mélanger la farine, le sucre (et le sel si besoin) puis délayer peu à peu avec le mélange lait + oeufs tiède.

Ajouter le rhum.

ASTUCE : si vous avez des grumeaux, passez votre mélange au chinois.

Mettre la préparation dans des bouteilles et au frigo

 

Pendant les 3 jours suivants, remuer la préparation régulièrement pour homogénéiser la pâte. (3 jours minimum pour de meilleurs résultats 6 maximum)

 

A partir du 3ème jour, vous pouvez remplir vos moules au 3/4 et les enfourner (enfin 🙂 ).

Pour cela, il vous faudra préchauffer votre four à 220 ° (chaleur tournante) et cuire vos cannelés pendant 20 minutes (si vous utilisez des moules en silicone) puis baissez la température à 180 ° et laissez cuire encore 50 minutes environ.

La cuisson est primordiale pour de bons cannelés, il faut donc bien surveiller : la croûte doit être brune et croustillante tandis que l’intérieur reste moelleux.

 

Régalez vous 🙂

2
(Visité 91 fois, 1 visites aujourd'hui)

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *