10 choses à faire quand on apprend qu’on est enceinte

Que ce soit une surprise ou qu’on l’attende impatiemment, il y a une multitude de choses qui se passent dans notre tête au moment où on apprend que l’on est enceinte.

C’est vraiment vrai ? Est-ce que je suis prête ? Comment l’annoncer ? Combien coûte un enfant ? Comment faire si c’est des jumeaux ? Je préfère une fille ou un garçon ?
On va avoir un BEBE !!! 😮 

Bon ok, je suis enceinte, et maintenant je fais quoi ? 

Pour vous aider, il y a différentes étapes à suivre et vous verrez que votre grossesse sera elle aussi rythmée par différentes étapes clés.

Voici une petite liste des 10 choses incontournables à faire lorsque vous apprenez la grande nouvelle.

1. L’annoncer au papa

Et oui, commençons par le commencement ! 

Il existe des milliers de façons d’annoncer cette nouvelle à votre chéri… 

Vous pouvez de manière terre à terre lui annoncer entre le café et la tartine ou vous pouvez trouver l’annonce la plus originale ou la plus mignonne qui soit. Après tout, cette nouvelle va chambouler vos vies !

  • Personnellement, j’ai offert un coeur à détricoter de la créatrice Eyha à mon chéri qui cachait un message « Futur merveilleux papa ». J’ai adoré l’idée et mon amoureux a été très ému. 
  • Vous pouvez lui offrir une mini box contenant des indices que vous aurez soigneusement sélectionnés : une sucette, une paire de chausson et un body par exemple (un conseil : choisissez ces articles neutres histoire de pouvoir les utiliser que ce soit un fille ou un garçon).
  • une autre idée que j’aime beaucoup et que je trouve assez drôle, c’est de proposer à votre chéri un selfie et de lui annoncer « je suis enceinte » en appuyant pour prendre la photo. Vous garderez ainsi sa tête pour toujours à l’annonce de cette jolie surprise.
  • Chez Tiniloo, j’avais commandé la « box spéciale papa » et je lui ai offert après la première échographie de datation (celle qui vérifie qu’une petite cacahuète est bien logée au creux de vous avec un petit coeur qui bat). C’est une box avec plusieurs accessoires pour papa : un super mug, une bd, des produits de beauté, une sucette « fan de papa » et autres goodies. Il avait adoré (et quelle fierté aujourd’hui de boire son café dans son mug « super papa »)

2. Décider quand vous allez annoncer la nouvelle aux autres

Tout de suite tant l’excitation est grande ? Plutôt le plus tard possible tant que vous pouvez le cacher ? C’est à vous de décider ce qui vous convient le mieux.

Il est coutume d’attendre l’échographie du 1er trimestre car les risques de fausse couche diminuent considérablement après 3 mois de grossesse. Personnellement, j’ai prévenu mes amies les plus proches (qui étaient aussi mamans pour la plupart) des le début car j’avais besoin de parler de cette aventure qui commencait, des inquiétudes parfois ou des questions (beaucoup) qui se posaient dans ma tête.

Certaines sont superstitieuses et préfèrent attendre la fin du 1er trimestre avant de le dire à qui que ce soit.

Que ce soit tout de suite ou le plus tard possible, le tout c’est que ce soit votre choix. Pendant 9 mois, vous êtes la priorité ; vous portez la vie ne l’oubliez pas (et profitez des avantages que cela engendre). Ne laissez pas les autres décider à votre place et vous verrez que ce conseil vaudra aussi par la suite lorsque bébé sera là.

3. Prendre des photos souvenirs

La grossesse (ne) dure (que) 9 mois, ça a l’air long en le disant mais en fait ça passe hyper vite finalement. Vous verrez, vous serez nostalgique de votre gros bidou avec bébé qui bouge à l’intérieur. C’est une aventure exceptionnelle et magnifique. Votre corps va se transformer de la plus belle des manières (et oui vous allez prendre des kilos mais vous allez être magnifique), et je vous conseille d’immortaliser chaque instant.

On m’a offert des cartes étapes « grossesse » de chez Zü, j’ai donc pu prendre des photos clés toutes les 4 semaines à partir de 8 semaines et jusqu’à la fin de la grossesse. Mais j’ai aussi pris des photos pour tout un tas de raisons : « je vois une mini bosse sur mon ventre ; si si chéri je t’assure on commence à voir mon baby bump ! », « j’ai senti bébé bouger ! », « j’ai fait la première écho » etc. Bref, tout est prétexte à immortaliser ce joli voyage qui vous conduit direct à la plus belle rencontre de votre vie.

Vous pouvez aussi faire un vrai shooting photo chez un professionnel pour avoir un résultat encore plus joli et certains proposent même des formules grossesse et naissance. Votre bébé sera le plus beau du monde et le temps passe tellement vite que vous voudrez immortaliser chaque seconde à partir de sa naissance. Vous allez donc continuer (mais vous serez bien entrainée du coup 😉 ) à prendre plein de photos souvenirs.

4. Se tartiner de crème hydratante

Si comme moi vous n’êtes pas une adepte des soins hydratants, il va falloir s’y mettre…. 

Premièrement, vous éviterez ou limiterez au maximum les vergetures. Pour cela il existe différentes formules telles que l’huile, l’huile sèche, le gel, la crème, le lait, le sérum… À vous de choisir ce qui vous convient le mieux et ensuite appliquez le matin ET le soir dans l’idéal.

Deuxièmement, votre ventre va gratter ! Oui, c’est étrange mais c’est sûrement le corps qui trouve un moyen de vous réclamer ce dont il a besoin : une peau hydratée et donc souple pour pouvoir s’étirer tranquillement.

Personnellement, j’ai commencé tard car mon ventre a vraiment grossi vers 5 mois de grossesse. J’avais déjà quelques petites vergetures d’adolescence donc je me disais que de toute façon un peu plus ou un peu moins ça ne changerait pas grand chose et c’est surtout parce que j’avais le ventre qui me démangeait que je m’y suis mise. Finalement à la fin, je ne pouvais plus m’en passer, c’était devenu un petit rituel et bébé aimait ça car du coup en passant mes mains sur le ventre pour m’hydrater il me sentait et réagissait.

5. Prendre de l’acide folique 

Si vous étiez en essai bébé, votre gynéco vous a sûrement déjà conseillé de prendre un comprimé d’acide folique par jour. Si jamais vous n’en preniez pas, c’est pas grave il n’est jamais trop tard pour commencer. Il est donc important (mais pas obligatoire) de prendre des vitamines prénatales ou au moins de l’acide folique. Un comprimé par jour permet de prévenir les malformations du tube neural et autres malformations. Généralement, l’acide folique est accompagné de vitamines telles que les vitamines C, D et E. Vous pouvez avoir d’autres vitamines ou minéraux selon vos besoins, de l’iode, du zync etc.

Je prenais Gynéfam + pendant ma grossesse, environ 25€ la boite de 90 gélules. Ce n’est pas remboursé en revanche car pas obligatoire contrairement à tous les frais qu’engendre la grossesse à partir de 6 mois. En effet, à partir de 6 mois vous ne paierez plus rien : consultations médicales obligatoires de suivi de grossesse, visite chez le dentiste, docteur ou médicaments prescrits. Tout est pris à 100%.

6. Télécharger une appli ou se procurer des livres sur la grossesse

Je dois avouer que pendant ma grossesse je n’avais pas téléchargé 1 mais 5 applications… Chacune d’elles avait ses spécificités et c’était devenu mon petit rituel du matin pendant le petit déjeuner.

La plupart des applis grossesse permettent de vous donner une idée de la taille, du poids et des capacités de votre mini vous. Il commence à avoir des ongles, il pèse aussi lourd qu’une banane ou autres petites anecdotes mignonnes qui permettent de créer un lien et d’imaginer ce petit être à l’intérieur de vous.

En plus des applications, j’avais acheté un gros livre qui donnait des informations jour après jour sur le développement du bébé mais aussi sur les possibles maux ou changements sur le corps de la femme. Des petits conseils pour gérer des petits tracas qu’on pourrait rencontrer au quotidien.

Je vous conseille simplement de ne pas avoir qu’un seul point de référence car tous les livres / applis ne disent pas la même chose et surtout votre grossesse sera unique. On vous donne un ordre d’idée mais pas toujours exactement ce qui se passe en réalité.

7. Commencer à se renseigner sur les futurs achats pour bébé

Vous allez très vite vous rendre compte que le marché pour bébé est extrêmement vaste et que l’offre est sans limite. Difficile alors de savoir quoi choisir (surtout quand c’est le premier bébé).

Je vous conseille donc de commencer très tôt à comparer, échanger autour de vous, et recueillir un maximum de témoignages pour savoir le moment venu quelle poussette acheter, quel porte-bébé conviendra le mieux, si vous avez vraiment besoin de cette poubelle à couches, etc. Prévoir et vous renseigner vous permettra de réaliser vos achats de manière plus sereine car il faut absolument éviter le stress pendant la grossesse.

De plus, avant de tout acheter et de faire chauffer votre carte bleue, vérifiez qu’autour de vous, votre famille ou vos amis n’ont pas des affaires à vous prêter ou vous donner. Le budget est colossal pour s’équiper entièrement, alors si vous avez l’occasion de récupérer quelques affaires, bingo !

8. Choisir son mode de suivi et une maternité

Vous avez certainement un gynécologue qui vous suit régulièrement mais il n’a pas toujours l’appareil à échographie. Vous devez donc vous demander ce que vous préférez, continuer chez votre gynécologue habituel et aller passer vos 3 échographies ailleurs, ou choisir une sage-femme équipée (ou un autre gynécologue d’ailleurs) d’un échographe. Ainsi, vous aurez peut-être la chance de pouvoir apercevoir régulièrement votre petit bout.

Je n’étais pas particulièrement fan de ma gynécologue et elle n’était pas équipée pour les échos en plus. J’ai donc choisi une sage-femme (qui a été merveilleuse) pour mon suivi jusqu’au 7ème mois où j’ai dû me faire suivre à la maternité. C’était obligatoire dans la maternité que j’avais choisie ; à partir du 7ème mois, il fallait aller sur place.

Vous pouvez aussi choisir d’être suivie dès le départ par votre maternité. Personnellement je n’ai  pas voulu car je trouvais cela impersonnel un peu comme à l’usine, on ne choisit pas son praticien donc on ne voit jamais le même et il faut aller vite car il y a du monde… J’ai donc préféré me faire suivre « en ville » comme on dit jusqu’au dernier moment.

Attention, dans certaines villes (comme à Paris par exemple) il faut réserver sa place à la maternité dès le début (non pas après l’écho du 1er trimestre qui valide que tout va bien mais dès que vous faites pipi sur votre test !). Je n’étais pas encore enceinte de 2 mois que je me suis vue refusée deux maternités car elles n’avaient « plus de places »…

Parfois vous n’avez pas le choix soit parce que là où vous habitez il n’y a qu’une possibilité, soit parce que votre grossesse sera dite « à risque » et donc vous orientera d’office vers une maternité de type 2 ou 3 (les grossesses multiples par exemple, si vous faites du diabète, si vous avez déjà fait des fausses couches, un bébé prématuré etc).

9. Faire le plein de bonnes choses et arrêter les mauvaises 

N’oubliez pas les filles, on ne mange pas pour 2 mais 2 fois mieux… Oui bon ben quand vous aurez trop faim, ben vous mangerez ! Moi les deux premiers mois je mangeais 5 fois par jour… J’avais faim point. En revanche je mangeais plutôt bien, mes encas pouvaient être des bâtonnets de carotte, des petites ratatouilles ou du kiri. Je ne grignotais pas de cochonneries sucrées.

Est-ce que c’est parce que j’attendais un garçon ? Les anciens disent que lorsque l’on a envie de salé c’est qu’on attend un petit garçon alors que si on a plutôt envie de sucré il s’agira d’une petite fille.

En revanche on arrête obligatoirement l’alcool et les cigarettes ! ZERO pendant 9 mois !

On essaie de réduire la caféine et la théine aussi qui ne sont pas recommandées pour le bébé.

On fait attention à ce qu’on mange, comment on cuisine et comment on conserve ses aliments. Il faut être vigilant à cause de la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée) et de la listéria (qui peut être fatale pour le bébé). La fraicheur des aliments et l’hygiène sont primordiales. Alors pendant quelques mois on prends des précautions supplémentaires pour le bien être de bébé (ce qui ne vous fera pas de mal à vous non plus) et on tire un trait sur certaines choses. Promis ça passe vite, et surtout, c’est pour la bonne cause.

10. S’écouter et prendre soin de soi

A partir de maintenant, vous allez vivre l’expérience la plus incroyable du monde. Vous fabriquez la vie. Vous allez voir que c’est très fatiguant d’ailleurs alors DORMEZ. Dès que vous êtes fatiguée, reposez vous. Surtout le premier trimestre. Ne culpabilisez pas et faites vous aider. Votre conjoint sera certainement ravi de pouvoir vous aider ; ça sera une manière pour lu parmi d’autres de s’impliquer avec vous dans cette grossesse. Ne portez pas de charges lourdes, mangez sainement et de manière équilibrée. Soyez à l’écoute de votre corps qui vous fera savoir ce dont il a besoin.

Suivez vos rendez-vous médicaux pour vous assurez le bon déroulement de votre grossesse.

Profitez de votre grossesse. Faites vous chouchouter ou chouchoutez vous ! Un massage, une manicure, une sieste, un week-end, une gourmandise… Bref tout ce qui vous fait plaisir. Vous allez donner vie à un enfant, ça mérite bien de se faire un peu plaisir, non ?

5
(Visité 867 fois, 1 visites aujourd'hui)

5 commentaires

  1. Avatar Cecile 24 octobre 2018 à 21 h 36 min

    Merci pour ce très joli article !
    Il y a plusieurs choses auxquelles je n’avais pas pensé !

    Répondre
  2. Avatar Bill 6 décembre 2018 à 8 h 24 min

    Incredible! This blog looks exactly like my old one!
    It’s on a totally different subject but it has pretty much the same layout and design.
    Wonderful choice of colors! There’s definately
    a lot to learn about this subject. I love all the points
    you have made. I will right away grab your rss feed as I can’t find your e-mail subscription hyperlink or
    e-newsletter service. Do you have any? Please let me know so that I could subscribe.
    Thanks. http://cspan.org/

    Répondre
    1. Élodie Élodie 6 décembre 2018 à 12 h 44 min

      Thanks a lot 🙂
      I don’t have yet … I will probably make one soon !

      Répondre

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *